Vous êtes ici » Accueil » HEDDA » Actualités » Probablement en manque de vitamine D, il est nécessaire de faire le plein. (...)

Actualités

Probablement en manque de vitamine D, il est nécessaire de faire le plein. Dite « du soleil », pourquoi cette substance est elle vitale et essentielle pour notre santé ?


Au sortir d’un long hiver, la plupart d’entre nous présentent un taux très faible en vitamine D. Un manque qui n’est pas sans conséquence sur notre santé et notre bien-être. Cette petite substance joue en effet un rôle clé dans la prévention des cancers, des maladies cardiovasculaires, dans le renforcement de notre système immunitaire etc.

Point sur cette vitamine dite « du soleil » qui nous est essentielle.

Une amine vitale pour notre corps indissociable du soleil

Qu’est-ce que c’est ?

Une vitamine ou « amine vitale » est une substance organique sans valeur énergétique mais indispensable à notre organisme.

La vitamine D, ou « du soleil » est à la fois endogène, c’est-à-dire produite par notre propre corps notamment au niveau de la peau grâce à l’action des rayons ultraviolets du soleil et à la fois exogène, car elle provient (même si c’est moindre) d’une source extérieure, à savoir notre alimentation.

Une substance vitaminée dont le processus de fabrication est lié au soleil

Dite « antirachitique », la vitamine D est connue et reconnue pour être la vitamine du soleil. Cette vitamine un peu particulière, est en réalité une hormone synthétisée par l’organisme lorsque la peau est exposée au rayonnement du soleil (UVB).

Pourquoi sommes-nous carencés ?

Le constat est sans appel : quand nous manquons de vitamine D, nous manquons de soleil. Pas étonnant après le rude hiver que nous venons de passer ! Le niveau est au plus bas !
Selon de récentes études l’ensemble de la population mondiale serait en manque de vitamine D.

Sans soleil pas de composé vitaminé synthétisé

Comme expliqué ci-dessus, le soleil est l’élément clé pour un bon taux de vitamine D dans notre corps.
A l’heure actuelle nous nous protégeons tellement par peur d’éventuels cancers que nous oublions qu’une petite exposition modérée (pas plus de 15min) et ce 2 à 3 fois par semaine, est essentielle. Pour exemple : les crèmes indice 30 diminuent la production de vitamine D de 97,5%.

Une carence due à nos modes de vie

En effet la synthétisation de la vitamine du soleil ne se fait ni derrière une vitre ni enduit de crème solaire anti UVB.
De plus une vie sédentaire va limiter la production par notre organisme en vitamine D. Pour palier au manque, toutes les occasions doivent être bonnes pour sortir et prendre l’air 10-15min.

Un manque en vitamine D lié au lieu de vie

On constate que certaines populations sont plus sujettes au manque de vitamine D :

  • dans les villes ou les régions soumises à la pollution. En effet cette dernière réduit l’action du soleil.
  • dans les zones géographiques qui présentent moins de jours d’ensoleillement.

Pourquoi un manque en vitamine D a-t-il des conséquences sur notre santé ?

La vitamine du soleil joue un rôle majeur au sein de notre organisme.

C’est la reine du processus d’ossification

Ce n’est pas pour rien qu’on la surnomme la vitamine antirachitique. En effet un manque de vitamine D provoque chez l’enfant des problèmes de rachitisme et chez l’adulte des problèmes de perte osseuse (ostéoporose).
La vitamine du soleil intervient de façon prépondérante dans le métabolisme osseux. Son rôle principal est de favoriser l’absorption du calcium dans l’organisme. Elle permet donc à l’os de fixer le calcium et d’obtenir sa solidité.

Un effet positif sur les gènes de notre génome humain

Depuis quelques années, différentes études, épidémiologiques entre autres, ont démontré que certaines maladies chroniques sont associées au manque de vitamine D. Une carence qui aurait des effets sur les maladies cardiovasculaires, les maladies auto-immunes type polyarthrite rhumatoïde, le diabète de type 1 & 2, différents types de scléroses et sur certains cancers (côlon, prostate, sein).

Un rôle dans la prévention du cancer

Le Professeur Michael Holick, l’un des meilleurs spécialistes de la vitamine du soleil, a récemment démontré « que la vitamine D agirait sur l’expression des gènes des cellules immunitaires, d’où sa capacité à diminuer le risque de développer un grand nombre de pathologies différentes. En effet, les cellules immunitaires, « gendarmes de notre organisme », peuvent éliminer les cellules cancéreuses ou celles infectées par des virus. »
La vitamine du soleil est donc bien plus que la vitamine de la santé osseuse !

Le manque de vitamine D met le moral en berne

Un manque de vitamine D favorise la dépression « saisonnière » celle qui s’installe pendant l’hiver ou les périodes pluvieuses.

Comment peut-on pallier cette carence vitaminique ?

Face au manque de vitamine D comment peut on augmenter ces apports journaliers ?

Un apport alimentaire

Même si peu d’aliments en contiennent on peut miser sur :

  • les huiles de poissons qui sont des produits reconnus pour être les plus riche en vitamine D. La bonne huile de foie de Morue de nos grands-mères n’est pas une légende pour pallier le manque de vitamine D !
  • les poissons gras comme le saumon, les anchois, les sardines en renferment aussi. On profite de la saison des barbecues qui arrive pour griller quelques petites sardines : il faut en manger pas moins de 200gr par jour pour satisfaire son quota en vitamine D.

Un apport de substitution

Beaucoup d’experts suggèrent une supplémentation en vitamine D pour pallier le manque. Mais les dosages recommandés sont très variables.

Une petite exposition chaque jour en mode « slow »

Comme on le sait tous « l’excès est l’ennemi du bien ».

Alors, on ne se prive pas complètement de soleil. On en profite à une terrasse de café, dans un jardin, pour exposer avec modération ses jambes et ses bras pas plus de 15 min. On s’adonne à une marche matinale avant d’aller travailler et on privilégie le sport en plein air plutôt que de se cloîtrer dans une salle.

On n’oublie pas que lorsqu’on s’expose au soleil systématiquement enduit des pieds à la tête de crème solaire écran total on ne synthétise pas de vitamine D.

On rappelle que c’est l’excès de soleil qui est à l’origine du cancer de la peau : c’est-à-dire les expositions longues à griller ou « toaster » sur la plage et les coups de soleil suivis de belles pelades accumulés depuis l’enfance.

On l’aura donc bien compris le soleil et la vitamine D sont indispensables à notre sante et notre bien-être. Parce que chez Hedda on prône la slow attitude pour vivre mieux, on s’organise un petit rituel chaque jour de beau temps, pour profiter modérément des rayons du soleil et faire le plein de vitamine D pour ne pas en manquer !

E-shop

Découvrez tous nos produits

Les professionnelles témoignent

"La gamme visage est un très bon rapport qualité/prix pour tout type de clientèle, (...)

Lire plus

Tous les avis

Elles ont adopté l’HEDDA’ttitude

Rendez-vous a été donné à Isabelle sur Nantes dans un café aux accents scandinaves et (...)

Lire plus

Tous les avis

Quand les températures sont en hausse, comment bien s’hydrater ? Quelles sont les conséquences sur l’organisme quand celui-ci manque d’eau ? Quels sont les bons réflexes à adopter pour boire plus d’eau ?

3 août 2018

L’été est là et la canicule aussi. On le sait, il faut boire 1,5l d’eau par jour, et plus quand il fait chaud ou que l’on s’adonne à une activité sportive. Or on constate encore que les deux tiers des femmes ne s’hydratent pas suffisamment. (...)

Lire plus Tout les actus
La R&D HEDDA

La R&D HEDDA

S’affranchir des dictats marketing de la cosmétique traditionnelle a permis à Eulalie et Frédéric, créateurs d’HEDDA, de remettre le bon sens au cœur de leur action et d’assoir leur concept sur les valeurs du Développement Durable...

Lire la suite
Partager
restons connectés ! HEDDA sur Facebook HEDDA sur Twitter HEDDA sur Instagram